Les élections reportées au 4 septembre

Les élections reportées au 4 septembre

Après avoir été fixées au 12 juin 2015, les élections communales et régionales, sont désormais reportées au 4 septembre prochain. C’est ce qui a été annoncé par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, à la Chambre des représentants.
Pression des partis, retards de préparation, faiblesse des inscriptionS sur les listes électorales ou encore l’avènement du mois sacré de Ramadan, les raisons peuvent être innombrables, mais aucune d\'entre elles n’est officiellement avancée pour justifier ce report.
Certes, plusieurs dirigeants de partis politiques ont exprimé le souhait de ce report, pour, disent-ils, finaliser et amender les différentes lois électorales.
En réalité, ces partis politiques sont conscients que les élections régionales et communales représentent une phase cruciale, voire critique pour eux, dès lors qu’elles leur permettent de mesurer leur poids aux niveaux local et régional. C’est ce qui explique la frénésie qui règne depuis quelque temps au sein de ces partis qui veulent surtout glaner un maximum de temps pour courtiser les électeurs, chacun à sa manière. Les uns en essayant de discréditer la politique gouvernementale, sans pour autant proposer de réelles variantes, les autres en tentant d’épater la galerie avec des programmes virtuels et des promesses vite oubliées après le scrutin.
Ces élections permettent aussi d’orienter, à la base, la politique du pays pour les années à venir. C’est donc une sorte de thermomètre mesurant la température de la nation et remettant chaque formation politique dans son vrai gabarit par rapport aux vœux de la population dont le verdict sortira des urnes le 4 septembre 2015. Ce sera un jour de vérité vraie pour chacun de ces partis.
M. ABOUABDILLAH



Partager ceci :
رابط مختصر للمقالة تجده هنا
http://lejournaldetangernews.com/sitefrancais/news55.html
Par : Administrator
Total Views
Nombres commentaires : 0
Envoyer un email à un(e) ami(e) Version imprimable
Ajouter votre commentaire
    Vos commentaires